l'ostéopathie animalière au service du cheval, du chien et du chat en haute-savoie

qu'attendre de l'ostéopathie pour votre cheval ou votre chien ?

le traitement ostéopathique

Ne cherchera aucunement à traiter le symptôme et la douleur, mais recherchera et traitera les causes.

Et les causes à rechercher lorsqu'on est ostéopathe sont les restrictions de mobilité du corps ou blocages qui si on les enlèvent, permettront de restaurer les fonctions perturbées qui peuvent être articulaire, ligamentaire, cartilagineuse, osseuse, musculaire, aponévrotique, visceral, crânienne et autre puisque l'ostéopathie s'adresse aux tissus du corps et que tout est tissu y compris les os qui se traitent comme le reste.

Pour bien comprendre un acte d'ostéopathie, je dois vous parlez des étapes successives qui le constitue.

 

  1. le diagnostique c'est comprendre tout le cheval ou les éléments clefs pour réaliser un travail localement puis un autre, un troisième etc..ainsi s’enchaînent les traitements des axes problématiques. Pour exemple, prenez une grand bout de ficelle tout emmêlé. Votre cheminement sera guidé par le premier nœud à enlever, puis le second et vous allez progresser jusqu'à avoir retrouver votre bout de ficelle comme au début c'est à dire sans nœud.
  2. le diagnostique s'affine tout au long de la séance car il est évidemment basé sur les informations que me donne le cheval. Si je commence à changer des blocages, les informations que me donnent le cheval vont changer et ainsi je vais évoluer vers un travail de plus en plus précis et fin.
  3. si mon travail se fait mal, si les tissus ne changent pas, si il ne se passe vraiment pas grand chose sous mes mains et je le sais. 
  4. je sais tout ce que fais et tout ce que je ne fais pas. Je sais quand ca a changé et également quand ça n'a pas changé et je sais l'impact du tissu que je viens de faire lâcher sur le reste du corps du cheval car
  5. dans un corps vivant tout est communication. Le corps en permanence me communique des informations qui sont mes outils via mes mains.Le titre d'une musique qui s'intitule "no communication, no love" trouve son pendant avec l'ostéopathie "pas d'information, pas de guérison".Il faut être bien réveillé, très attentif, très concentré et très détendu ainsi très entraîné pour capter ces informations.Je progresse sans cesse dans ce domaine.
  6. écoute, attention, justesse résument les compétences qu'ils me faut déployer pour faire du bon travail.

les résultats de la séance ?

Je dois de suite écrire que ce sujet est très vaste et j'y reviendrai dans un autre article mais je vous ai évoqué déjà quelques pistes qui me permettent de savoir à quoi m'attendre d'une séance réalisée.

Je sais ce qui est fait, ce qui reste à faire, ce qui a changé et ce que cela changera pour le cheval. Je ne suis certes pas dans le corps du cheval mais les informations sont tellement puissantes que j'en sais toujours plus que ce que je le laisse paraître et de même qu'une tendance à minorer les résultats attendus.

repos ou non après une séance ?

Sur ce point, tous les Ostéo ne sont pas d'accord entre eux.

 

Et il est vrai que j'ai un point de vue quelque peu dissident.

 

Certain préconisent d' accorder quelques jours de repos au cheval au pré pour lui permettre de récupérer, d'assimiler la séance et de retrouver son équilibre. 

 

Répondre à cette question mérite de préciser plusieurs éléments et je vous ferai part de mon point de vue détaillé sur la question dès que je pourrai.

 

Une chose est sure et que j'ai testé un soin ostéopathique sur 4 jeunes chevaux le matin même avant leur course d'endurance.

 

Il s'est révélé qu'un soin est tout à fait compatible avant un effort et cela est régulièrement testé dans certaine écurie de chevaux d'endurance.

 

On peut sans problème faire une séance et allez courir intensément après.Je l'ai personnellement testé.

Tous les corps n'ont pas la même faculté d'assimilation,et une séance chez un cheval déjà habitué à l'ostéopathie n'aura pas le même effet que chez un cheval pour qui c'est nouveau.

Une dernière chose pour conclure est que le corps a besoin d'assimiler le traitement et le repos est une très bonne façon mais pas la seule (sachez en plus que l'effet du traitement se fait à très court, moyen et long terme) et il ne faut pas oublier que le vivant est synonyme d'adaptation.

 

A l' image d'une journée ou vous êtes submergé de travail vous vous mettrez dans ce mode intensif pour inverser en week-end (ou pas, cela dépend de chacun).

Le cheval peut très bien s'adapter à de nombreuses sollicitations et récupérer plus tard.En aucun cas cela nuit ou anéantit les changements et bienfaits apportés par la séance.

consulter ou ne pas consulter ?

L'ostéopathie animalière est à mes yeux très efficace, sans aucun effet secondaire.

Vous ne prenez aucun risque à me confier votre animal car je travaille toujours dans le respect du tissu, donc en douceur car un tissu est programmé pour un seuil bas de sollicitation comme tous nos sens d'ailleurs( nez,oreille,yeux,perception de la peau, et perception de mouvement d'une partie du corps).